Notre Histoire

la famille Meers - Adam, Matt, Harry, Wendy et Ollie

Wendy et Matt se rencontrent en 1989 en Australie après avoir terminé leurs études : Wendy dans le domaine du business, Matt en agriculture. De retour en Angleterre après leurs aventures, Matt travaille, près d’Oxford, à titre de gestionnaire, dans une ferme d’auto-cueillette de fruits et légumes de six acres, tandis que Wendy est dans le domaine de la vente et du marketing pour le compte de la « Royal Mail Company ». Au bout de trois ans, ils quittent la ferme et leur logement de fonction ; Matt se met à son propre compte et œuvre dans la plantation de saules et la fabrication de clôtures d’osier tressé, tout en rénovant des cottages protégés, dans les Costworlds. Ils ont leur premier enfant. Wendy reste à la Royal Mail.

Le commerce de saules devient florissant, ce qui incite Matt à entreprendre divers projets, stimulants et gratifiants. Ainsi, il expose chaque année au RHS Hampton Court Flower Show, construit la pièce centrale (large tonnelle en saule) d’une œuvre dédiée à la grand-mère du Prince Charles, au Prince Charles Healing Garden, donne régulièrement des cours au RHS Wisley, et se querelle avec Tommy Walsh dans un épisode de Ground Force, au sujet de la construction d’un château de saule.

Propriétaires d’une jolie maison, père et mère de trois enfants, gérants d’un commerce viable, certains verraient dans le désir de s’échapper en France pour faire face à un projet autrement plus gros et effrayant une « pure » folie, au mieux une chimère. C’est ainsi que la famille fait ses valises pour le nord-ouest de la Dordogne, poursuivant son rêve de ferme autosuffisante et de lieu alternatif. Le changement d’air leur permettra, pensent-ils, de sortir du tourbillon d’une vie anglaise mouvementée, pour mener une existence plus paisible et enrichissante. Sont-il sûrs de penser.

Un travail d’éléphant, voir de mammouth, les attend. Rénovation de la maison et de la grange afin d’en faire leur lieu de vie ainsi qu’un gîte de vacances, mise en place du jardin potager comprenant une serre, un verger et un système de récupération d’eau de pluie, aménagement du terrain, avec création de clôtures préparant l’arrivée de poules, moutons et cochons, et plantation de 25000 pousses de saules de variétés différentes, avec contrôle de leur croissance. En marge de cela, Matt continue de proposer ses services chez les particuliers, enseignant la vannerie et effectuant diverses tâches, telles la pose de clôtures et l’aménagement paysager. Wendy s’occupe quant à elle du gîte et propose de temps à autres ses services de traiteur(e ?).

Et voilà qu’après 8 ans de dur labeur, en 2010, ils sont en mesure d’offrir un hébergement de luxe dans des yourtes écologiques, construites grâce aux saules de leur terrain. L’aventure des yourtes faites maison débute assez involontairement lors d’un éco-festival, où les Meers font l’étalage des différentes utilisations du saule. Matt, qui possède une variété de saule appropriée pour la construction de yourtes, décide de mettre à profit cette opportunité et en construit une. C’est une réussite (technique), pas encore un succès (commercial). En coordonnant les forces vives en présence, ils prennent conscience du potentiel de cette idée, de son aspect tout à fait insolite : la plantation de saules, Matt, Wendy… Matt, grâce à ses compétences, serait à la construction, et Wendy, de par son savoir-faire en couture, légué par sa jeunesse, réaliserait les toiles.

Depuis, quatre yourtes sont là pour accueillir les amateurs d’envolées lyriques aux senteurs de collines vertes, de partage chaleureux et de potagers permacoles aux accents écolos, venus se ressourcer, prendre le thé derrière des paravents d’osier tressés et plonger dans la piscine au son des bêlements de moutons. Devalon est là pour vous accueillir.

Ollie cuisine comme un fou dans la cuisine!

Adam créé un tono pour une yourte

Harry montre les oeufs de ses premières poules.